Archives par mot-clé : Inondation au Canada

PANFLO et Protection 9.0 lancent leur production.

José Collados
impressionné par le chemin parcouru.

_____________________________________________________

De Québec à Amqui

AVDL logo

Le tout a commencé par la visite à Québec d’une filiale d’Impressions Alliance 9000 inc. « AU VÊTEMENT DU LIVRE ».

IMG_20150824_120434Charles Forest, Joël Noguera, Fredérick Savard et José Collados lors de leur visite « AU VÊTEMENT DU LIVRE»

_________________________________________

Visite de MASSECO

Masseco

COLLABOXFrancis Masse, président de MASSECO.com souhaitant à sa manière la bienvenue à la délégation Nîmoise.

Une visite fort intéressante chez MASSECO.com, ou Francis Masse a présenté la solution technologique retenue par COMBOXIN, développé sur la plateforme COLLABOX.
Cette dernière permet de passer des commandes en ligne, assurant également la transmission rapide et précise aux unités de production.
Ainsi, tous les intervenants du réseau, de la vente à la production et à la gestion, ont une vision identique de l’état des commandes.

_________________________________________

La suite des évènements se déroule à Amqui, ou les membres du conseil d’administration ont réservé à José Collados un accueil des plus chaleureux.

La visite des lieux

LOGO Alliance

^2F2A4360DAE88821A56C2EEC07F0DEA6813AE858D142C432B3^pimgpsh_fullsize_distr

IMG_20150825_180513Daniel Forest, Marc Nadeau, directeur général,
Impressions Alliance 9000 et PROTECTION 9.0 inc.,
Antonin Michaud, président du conseil d’administration d’Impressions Alliance 9000, Joël Noguéra et José Collados président de CSPP SA Nîmes, lors de la visite de l’unité de production COLLAD’EAU pour l’Est du Canada.

 

L’accueil de Monsieur Michaud a rapidement consolidé le climat de confiance qui a permis l’établissement d’une solide relation d’affaires. La visite des lieux est concluante et les deux présidents se félicitent de leur entente mutuelle.

Les deux pMême la forte pluie n’a pu arrêter la rencontre entre
José Collados, et d’Antonin Michaud,

_________________________________________

La conférence de presse

La planification et l’engagement de l’équipe de réalisation ont permis de recevoir plus de 40 notables, maires, députés, provincial et fédéral, représentant de la sécurité publique et membres de la communauté d’affaires.

Excellent P DG JLes présidents et Marc Nadeau directeur général,
lors de leur allocution respective.

 

2015-09-03_170414José Collados présentant sa technologie, accompagné de Carol Pineault et Charles Forest sous la surveillance de Francine Harvey
Directrice de la production.
DG entrevue Rouge FMMarc Nadeau en ondes sur Rouge FM, entre deux entrevues.

Les Journaux de l’Est, Radio-Canada TV et Rouge FM ont participé à la conférence de presse. Entrevue télévisée et direct sur la radio nationale, la couverture de l’évènement s’est bien déroulée.

Photo J J et cieMonsieur le Maire d’Amqui, Gaëtan Ruest au centre, est entouré de Joël Noguéra, Charles Forest, José Collados, Marc Nadeau et Daniel Forest.
À remarquer l’épinglette de la ville d’Amqui, portée par
José Collados, que le maire Ruest lui a généreusement offert.

_________________________________________

PANFLO avec message descriptif

PANFLO fabricant licencié exclusif pour l’Ouest du Québec de la gamme de produits COLLAD’EAU a procédé à l’inauguration de sa production.

IMG_20150827_173044Manon Fontaine, présidente de
« PANFLO Système de protection pneumatique »
annonce officiellement l’ouverture de l’unité de production COLLAD’EAU pour l’Ouest du Québec.

L’heure est à la fête lors du lancement.

 

IMG_20150827_175640

L’heure est à la fête pour le lancement de la production chez PANFLO. Monsieur le Maire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Michel Fecteau, ainsi que plusieurs élus de la région ont tenu à souligner, par leur présence et une brève allocution, l’intérêt pour la région des solutions pneumatique COLLAD’EAU.

IMG_20150827_165601Les organisatrices de l’évènement, Stéphanie Quintal, responsable du développement de marché PANFLO, Suzie Bessette, Directrice générale l’ACQ Montérégie, Manon Fontaine, Présidente de PANFLO et Présidente de l’ACQ Montérégie et Annie.
IMG_20150827_172557Monsieur le Maire de Saint-Jean-sur-Richelieu,
Michel Fecteau, décorant José Collados des armoiries de la Ville, sous l’œil amusé de Manon et Guy Fontaine.
IMG_20150827_172619José Collados président de CSPP SA France et propriétaire du brevet canadien et de la marque COLLAD’EAU tout souriant après avoir reçu la décoration du Maire Fecteau.
IMG_20150827_165532Les discussions techniques sont toujours intéressantes entre Guy Fontaine coactionnaire de PANFLO
et José Collados.
IMG_20150827_164701Les journalistes toujours à l’affut de nouveautés ont eu grand plaisir à interviewer José Collados accompagné de son collègue et ami Joël Noguéra.

__________________________________________________

Le coup d’envoi est maintenant donné.

COMBOXIN se joint à José Collados et félicite la direction de PANFLO ainsi que de Protection 9.0 pour la réussite de leur lancement respectif et pour le début de leurs activités de production.

La direction des opérations est prête. L’administration est au point. Il ne reste qu’à faire connaitre le produit, qu’à propager la bonne nouvelle. Les deux organisations sont « On the edge ».

Les forces de vente sont en route. De St-Jean-sur-Richelieu à St-John Terre Neuve. De Halifax à l’Abitibi, les tournées seront longues et exigeantes. Mais l’effort en vaut la peine.

Enfin, les citoyens et citoyennes disposent d’un outil de protection contre les inondations et les intrusions.

Enfin, la technologie pneumatique COLLAD’EAU est disponible au Canada.

Les inondations sont les catastrophes naturelles qui provoquent le plus de dégâts matériels au Canada.

Inondations

Les inondations sont les catastrophes naturelles qui provoquent le plus de dégâts matériels au Canada. Elles peuvent survenir n’importe où, à la campagne comme en ville, à n’importe quelle période de l’année. Elles ont affecté des centaines de milliers de Canadiens et de Canadiennes. La plupart des inondations sont causées par le débordement de cours d’eau, mais elles peuvent aussi se produire sur le bord d’un lac ou de la mer dont le niveau peut monter à cause d’un ruissellement excessif, d’une onde de tempête ou du battement de la houle.

Les crues sont un phénomène naturel. On dit qu’il s’agit d’inondations uniquement quand elles menacent des vies humaines, des habitations, des industries ou des infrastructures essentielles comme les ponts, les routes, les pipelines ou les centrales.

La principale cause d’inondation est sans doute l’accumulation des précipitations hivernales. L’eau est retenue pendant plusieurs mois sous forme de neige, de verglas et de grésil. Avec le dégel printanier, elle s’écoule en seulement quelques semaines. Pendant cette période, il suffit de pluies abondantes, d’un embâcle ou simplement d’un dégel rapide pour qu’il y ait inondation. Parmi les pires inondations de l’histoire récente du Canada, on compte les inondations importantes dans le centre et le sud de l’Alberta en juin 2013 et celle de la rivière Rouge au Manitoba, en mai 1997. Des milliers d’intervenants, notamment des résidants, des militaires et des bénévoles ont réuni leurs efforts pendant plus d’un mois afin de lutter contre la crue printanière et pour évacuer quelque 25 000 personnes des douzaines de collectivités touchées.

Des tempêtes de pluies « incroyables » à l’horizon, avertit Environnement Canada

Mise à jour le lundi 8 décembre 2014
à 11 h 02 HNE

Des voitures traversent une portion de route inondée en projetant un rideau d'eau.De fortes pluies sont attendues sur la côte sud de la Colombie-Britannique. Photo : ICI Radio-Canada

Un avertissement de pluie est en vigueur dans le sud-ouest de la Colombie-Britannique, car une série de tempêtes qualifiées « d’incroyables » par Environnement Canada doit s’abattre sur la région.

« La côte est de l’île de Vancouver, la Sunshine Coast, le Grand Vancouver et la vallée du Fraser-Ouest, y compris Abbotsford, recevront entre 25 et 100 millimètres de pluie d’ici mardi matin. Et ce n’est que le début », avertit Environnement Canada.

« Un intense courant-jet sur le Pacifique accumule de l’air très chaud et humide provenant des latitudes sud », explique le ministère sur son site Internet. « Un courant d’air subtropical frappera les montagnes de l’île de Vancouver et de la vallée du Fraser jusqu’à jeudi matin. »

« Des quantités élevées de pluie et une période prolongée de temps pluvieux créeront un épisode extraordinaire de pluie de 3 à 4 jours.»— Environnement Canada

Les systèmes annoncés apporteront de l’air chaud qui fera monter la limite pluie-neige à près de 2500 mètres, une mauvaise nouvelle pour les amateurs de sports d’hiver qui fréquentent les montagnes de North Vancouver. Les centres de ski de Cypress, Seymour et Grouse sont situés à moins de 1700 mètres. Même le centre Whistler Blackcomb ne sera pas épargné, car les deux sommets font respectivement 1582 mètres et 2436 mètres.

Environnement Canada souligne que la pluie prévue au cours des deux premières tempêtes dépasse le seuil d’avertissement pour une période de 24 heures. Il prévoit que l’avertissement sera maintenu pendant plusieurs jours.

À la pluie s’ajoutera de l’eau provenant de la fonte de la neige qui est tombée au cours des dernières semaines, ce qui risque de faire enfler les cours d’eau.

« Les pluies torrentielles peuvent causer des crues soudaines et une accumulation d’eau sur les routes. Soyez attentif aux endroits où le sol est affaissé près des rivières, des ruisseaux et des ponceaux », conseille Environnement Canada.

Une série de tempêtes « incroyables » percutent la côte ouest du Canada

Une série de tempêtes « incroyables » percutent la côte ouest du Canada.

Record de pluie. Une semaine difficile pour les résident de la côte ouest du Canada cette semaine.

Une semaine difficile pour les résident de la côte ouest du Canada cette semaine.

Une série de tempêtes « incroyables » percutent la côte ouest du Canada

Une semaine mouvementée pour beaucoup de Canadiens en Colombie-britannique.

Environment Canada avise les résidents canadiens tout le long de la formidable côte ouest du pays qu’ils doivent préparer dès maintenant à la venue cette semaine d’une série « incroyable » de tempêtes qui apporteront de fortes pluies.

Le gros de cette pluie diluvienne s’abattra tel un typhon dans un véritable scénario digne donc d’une tempête subtropicale chaude et elle va littéralement « bombarder les montagnes de l’île de Vancouver et des terres basses le long de la côte et ce jusqu’à jeudi matin » avec près de 100 mm de pluie au total.

La succession de trois tempêtes de pluie cette semaine est le résultat d’un jet aérien intense sur le Pacifique qui rassemble en un seul point beaucoup d’air chaud et humide des latitudes plus au sud.

Metro Vancouver va cependant, échapper au pire de ces tempêtes, mais les résidents de la troisième région métropolitaine en importance au Canada peuvent encore s’attendre jusqu’à 50 mm de pluie. La côte ouest de l’île de Vancouver et la baie Howe devraient également obtenir 50 mm de pluie.

Trois tempête à répétition cette semaine en Colombie-britannique.

Autant en emportent les vents

Avant toute cette pluie arrivent des vents violents qui frapperont la côte canadienne à des vitesses de 70-110 km/h. Le gros de cette tempête de vent était prévu pour la nuit de lundi à mardi.

Tous ces systèmes météo inhabituels devraient également faire remonter le niveau de congélation des montagnes jusqu’à une altitude de 2500 mètres, ce qui pourrait provoquer d’importantes fontes des neiges entrainant des débordements de ruisseaux et de rivières.

Les résidents sont avertis de faire attention aux inondations et aux accumulations d’eau sur les routes. Les zones boisées doivent être évitées pour prévenir les blessures causées par la chute des arbres ou des branches.

Aide-mémoire…
Le Climat de la Colombie-Britannique en hiver est du genre paisible

  • Les régions côtières de la Colombie-Britannique subissent l’influence maritime et connaissent un climat océanique relativement doux contrairement au reste du Canada.
  • Dans les régions côtières, les hivers sont humides et doux.La température moyenne de la région côtière est ainsi de 0º Celsius en janvier et de 15º Celsius en juillet.
  • Les ouragans sont pratiquement inexistants, les orages peu fréquents et les tornades sont rares, mais il pleut presque tous les jours de novembre au mois de mars.British_Columbia_in_Canada.svg

Plus de détails

Des tempêtes de pluies « incroyables » à l’horizon, avertit Environnement Canada – Radio-Canada

Storm warning: ‘incredible’ subtropical storms to drench B.C. – CBC News